Face au vide de ta fenêtre...

Bleu comme...

 

Bleu comme

Le papier d'un journal,

Le regard éclair d'une chatte,

Au soleil, lactescent d'agate,

Un pas familier d'animal

Trempé dans l'encrier bleu pâle

De son maître riant, sa natte

Aux longs cheveux blonds qui épate.

 

Bleu comme

Un ciel d'été dans le jardin,

Une paillasse où gît le chien,

Par la chaleur assoupi,

Comme une robe de maîtresse

Qui couchée dans l'herbe paresse

A des rêves sans répit.

 

Bleu comme

La flamme d'un fanal,

Un regard pers et malicieux

Devant l'azur régal

De gâteries à la violette,

Une larme topaze aux yeux,

Jour de Palais-Royal,

Face au vide de ta fenêtre.

 

 

Etienne Busquets

 

 

Colette et les chats

Ajouter un commentaire