Je suis perdu... j'ai oublié...

        Nuit sans étoiles.

 

 

Ma mémoire s'enfuit, oblongue

Comète à chevelure d'or;

Les influx de sa robe longue

N'irriguent plus mon astre mort.

 

 

Je suis perdu. J'ai oublié... La nuit profonde,

Sans étoiles, sans nom, où j'erre désormais,

M'anéantit. Mon être se distend, je vais...

Une force orbitale me pousse; ma ronde

 

 

Est la dernière calculée,

Orbe d'ébène, infirmité,

Orbe dantesque au singulier.

Mais... Mais où faut-il donc signer?

 

 

     étienne busquets

Cocteau larmes d orphee

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.