Les lavandières

                Les lavandières.

 

Vous qui battiez le linge au bord de la rivière,

A l'ombre du lavoir,

Agenouillées, penchées comme on fait sa prière

Et frappant du battoir

De vos petites mains, ô douces lavandières!

Vous avez laissé choir

Mes rêves de gamin dans l'eau du Notre Père,

Au fond de l'encensoir...

 

Désormais tout est triste et le bassin désert,

Plus personne ne sait vos rires et vos larmes,

Et même le soleil qui éclairait vos charmes

Et vos pâles rondeurs, dans les ondes se perd...

Et maintenant au ciel vous lavez les nuages

Afin de nous blanchir aussi;

Dans l'eau bleue du bon dieu vous faites le ménage

Pour nous enlever le souci.

 

Mais quand vient s'abreuver une bergeronnette

Sautillant dans le soir,

Je vous revois portant, ô bergères honnêtes!

Vos lessives d'espoir.

 

 

Etienne Busquets

1453442 196093633928630 1289187362 n

Ajouter un commentaire

 
×