Acrostiche hommage à Jean Marais.

                      JEAN.

 

 

Maintenant que tu n'es plus là,

 

Aux heures qui me tourmentent,

 

Rien ne m'aime, aucune amante,

 

Aucune fée; aucun éclat

 

Indicible et pur ne hante,

 

Sphinx, l'air où me portent mes pas.

 

 

 

     Etienne busquets