Acrostiche hommage à Jean Marais.

                      JEAN.

 

 

Maintenant que tu n'es plus là,

 

Aux heures qui me tourmentent,

 

Rien ne m'aime, aucune amante,

 

Aucune fée; aucun éclat

 

Indicible et pur ne hante,

 

Sphinx, l'air où me portent mes pas.

 

 

 

     Etienne busquets

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.