Antienne

Chanson du fleuve.

 

 

Ce fleuve, las

Des moussons

Qu'il emporte,

S'enfuit là-bas

Raclant ses fonds

D' une eau-forte,

 

Tout rouge sang

De ses boues, quand

Il charrie

La terre ancienne,

De son antienne

Il s'écrie:

 

Je reviendrai

En pleurs épais

A la nuit,

Lisser la pierre,

Verdir le lierre

Du vieux puits.

 

 

Etienne Busquets

P1020130

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×